No Limit Family Forum


 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L' Horrorcore, c'est quoi ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Magnolia
Jack of the Jackers
Jack of the Jackers
avatar

Nombre de messages : 2690
Age : 503
Localisation : Pandæmonium
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: L' Horrorcore, c'est quoi ?   Dim 23 Déc - 20:01




L’Horrorcore c’est quoi ?

Il s’agit avant tout d’une branche du Rap (avec certains artistes étant autant influencés par le Hip Hop que par le death metal) qui s’est développée au début des années 90 aux 4 coins des Etats-Unis. On retrouve également le genre en Europe (en Allemagne principalement mais aussi en France, en Suède ou en Espagne) de manière beaucoup moins répandue. Paroles violentes, cannibalisme, satanisme, meurtres en série, viols sont des thèmes récurrents et l’Horrorcore peut ainsi être considéré comme l’équivalent musical du cinéma et de la littérature d’horreur / épouvante.

Pour ces raisons, il s’agit d’un courant musical qui a été à de nombreuses reprises victime de différentes polémiques. Pour citer un exemple, un adolescent de 18 ans résidant au Colorado a tué 3 de ses amis après avoir écouté en boucle la chanson « Locc 2 da Brain » de Brotha Lynch Hung en 1996. La personne en question était en état de dépression à la suite d’une rupture amoureuse mais bien entendu, le musique violente s’est retrouvée au centre du viseur des amis et du pasteur de la victime.

Les références de l'Horrorcore diffèrent de celles du rap traditionnel. Aux samples de Menace to Society ou du Parrain se substitueront l'Exorciste ou Vendredi 13, aux glorifications de Tony Montana ou Nino Brown apparaîtront les louanges à Mike Myers ou Jeffrey Dahmer. L'objectif recherché étant d'accentuer le côté malsain et extrême de la production.

Personne n’est d’accord quant aux origines exactes du mouvement et beaucoup d’artistes ont pu se contester le titre de pionniers ou de premier groupe à avoir utilisé le terme d’Horrorcore. La réalité est que le phénomène a emergé plus ou moins en même temps à la fois à l’Ouest, à l’Est, au Sud et au Midwest des USA.

West Coast

La côté ouest ensoleillée des Etats-Unis marquée par l’émergence du G-Funk n’échappe pas à la règle et a en effet connu sa part de ténèbres, même si des 4 coins des Etats-Unis c’est incontestablement la scène la plus pauvre en termes horrorifiques.

La figure majeure du mouvement est sans aucun doute Brotha Lynch Hung, qui s’est d’abord fait connaître sur l’album de son ami X-Raided « Psycho Active » en 1992, duquel il produit 11 tracks et apparaît en featuring. Les débuts de Brotha Lynch Hung se feront l’année suivante sur un sombre EP intitulé « 24 Deep » qui annonce déjà la couleur : la pochette de l’album montre le rappeur dans son cercueil et le booklet annonce la mort de ce dernier. In Loving Memory Of Brotha Lynch Hung. February 30, 1972 – April 31, 1993. La tracklist laisse déjà présager le côté tordu du Monsieur avec notamment une outro au nom équivoque de « Fundamentals of Ripgut Cannibalism ».

Si Brotha Lynch Hung est aujourd’hui une figure phare du mouvement Horrorcore, c’est avant tout pour la perle musicale qu’il délivrera deux années plus tard : Season of da Siccness. Véritable classique du genre, absolument déconseillé aux âmes sensibles pour son atmosphère malsaine et ses paroles qui pourront en rébuter certains lorsqu’il déclare par exemple manger des cerveaux et colonnes vertebrales d’enfants après leur avoir délicatement arraché la peau.

Un autre groupe fondamental apparu très tôt sur la carte de l’Horrorcore, originaire de Los Angeles cette fois-ci, à savoir Insane Poetry. Formé en 1988 par Cyco, le groupe est toujours en activité et compte seulement 4 albums mais représentant autant de réussites.